Rechercher

Tout savoir sur l'isolation thermique

Isoler, c'est économiser ! Aujourd'hui, l'isolation est une véritable source d'économies, peut être la meilleure, et un passeport pour le monde du confort : celui du bien-être (thermique).


Bien isoler sa maison : ça sert à quoi ?

L'isolation phonique et acoustique isole du bruit extérieur et intérieur. Les nuisances sonores sont ainsi réduites, voire supprimées. L'isolation thermique permet de vous protéger de la chaleur en été et du froid en hiver. Une consommation d'énergie qui baisse = une facture qui diminue Une bonne isolation thermique limite les déperditions de calories et les échanges de chaleur. Plus besoin de pousser le chauffage (gaz, électrique, fioul...) et de monter les radiateurs en hiver. Vous réduisez également la consommation d'électricité en limitant l'usage de la climatisation en été. Une maison bien isolée permet ainsi de faire des économies d'énergie. Vous profitez d'un meilleur confort thermique dans votre logement, toute l'année. Voir le dossier : Faire des économies d'énergie. Une démarche écologique En réduisant la consommation d'énergie, vous réduisez également l'émission de gaz à effet de serre . Et le réchauffement climatique, à votre échelle. Un geste écolo qui permet de préserver l'environnement et de réduire votre empreinte énergétique. Que dit la réglementation sur l'isolation thermique ?

  • DPE : dans le cas d'une vente immobilière ou d'une location d'appartement, le propriétaire est tenu de faire établir un diagnostic de performance énergétique (DPE). Ce document prend en compte la consommation d'énergie de votre maison et la classe dans une nomenclature officielle, de la lettre A (peu énergivore) à la lettre G (peu isolée et donc, très énergivore).

  • RT 2005 : la réglementation thermique 2005 prend en compte 3 critères (consommation d'énergie, température intérieure en été et ventilation/isolation/chauffage).

  • RT 2012 : cette réglementation exigeante concerne uniquement les bâtiments neufs construits depuis 2013. La consommation d'énergie ne doit pas dépasser 50 kWh d'énergie par m² et par an.

Comment repérer les déperditions de chaleur et d’énergie ?

Faire réaliser un bilan thermique par un professionnel Le bilan thermique permet d'optimiser les performances énergétiquesde votre logement. Le professionnel va vérifier que votre maison est bien conforme à la réglementation en vigueur. Il va rechercher les sources de déperditions de chaleur et calculer vos besoins réels de chauffage et votre consommation annuelle. Le bilan permet aussi de déceler les éventuels produits toxiques (chaudière ou poêle mal réglés = intoxication au monoxyde de carbone). Après avoir réalisé son audit, le spécialiste de l'isolation thermique vous donnera le résultat et ses préconisations pour une maison mieux isolée. Le bilan thermique va également repérer les ponts thermiques présents dans votre logement, afin de les supprimer. L'outil adapté pour repérer les ponts thermiques est une caméra infrarouge. Lutter contre les ponts thermiques Les ponts thermiques sont les points de la construction où la barrière isolante est rompue et par lesquels la chaleur s'échappe facilement. Ils créent des zones froides et favorisent l'apparition de condensation et de moisissures. Ils se situent généralement aux points de jonction (murs et sols, nez de dalles, toiture, angles) de la construction. Mais aussi au niveau des ouvertures mal calfeutrées, des vitrages, des coffres de volets roulants non isolés, des entrées d'air, des conduits de cheminée, etc. Les réduire au maximum donne un très bon niveau d'isolation. Pour remédier aux ponts thermiques, il faut isoler de façon continue, en calfeutrant au maximum les liaisons entre les éléments de la structure. Pour déterminer votre empreinte énergie, additionnez (en kWh) votre consommation annuelle de fioul, de gaz et d'électricité, et divisez le résultat par le nombre de mètres carrés de votre maison. A partir de ce calcul, vous obtenez votre consommation énergétique en kWh/m²/an. Dépister les zones fragiles Pour dépister les ponts thermiques, cherchez les passages d'air (devant les murs, les bâtis des portes et fenêtres) avec une bougie. La flamme s'agite ? Il y a un passage d'air ? Vérifiez la température des murs. Si le haut du mur est froid et le bas plus chaud, l'isolant s'est décroché et tassé dans le bas du mur. Cela est fréquent lorsqu'il a été agrafé plutôt qu'embroché : les agrafes rouillent et se dégradent.


Comment isoler efficacement sa maison ?

Quelles sont les zones prioritaires à isoler ? Selon l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) : "La chaleur s'échappe d'une maison mal isolée à 30 % par les combles et la toiture (c'est donc la priorité en termes d'isolation), à 25 % par les murs, à 10 ou 15 % par les vitres et fenêtres et à 7 ou 10 % par les sols. Le projet d'isolation thermique prend donc en compte les différents éléments du bâtiment : murs, portes et fenêtres, toiture, sols et planchers intermédiaires."

  • Isolez en priorité la toiture et les combles car l'air chaud remonte et vient naturellement s'y installer.

*Chasse aux courants d'air * Une enveloppe hermétique avec une bonne circulation de l'air(ventilation mécanique efficace) exige une mise en œuvre soignée, du toit aux fondations de la maison. Ecrans de sous-toiture, pare-vapeur hygrorégulants, isolants thermiques performants, calfeutrement des raccords, minutie des finitions...


Une maison bien isolée signifie aussi que l'air doit y circuler pour se renouveler. Pensez à installer des VMC et des ventilations. Vous luttez ainsi contre la pollution intérieure, l'humidité et les moisissures.


Quelques astuces pour une bonne isolation thermique de sa maison Il existe des solutions rapides pour limiter les ponts thermiques.

  • Calfeutrez portes et fenêtres avec des joints en mousse et en remettant en état les mastics.

  • Installez un boudin de porte et un rideau lourd sur la porte d'entrée pour limiter les courants d'air.



  • Posez un isolant mince pour les coffres des volets roulants.

  • Installez un ballon d'eau chaude calorifugé.

  • Isolez les tuyaux d'eau chaude avec un entourage spécial.

  • Posez un isolant réflecteur derrière les radiateurs de chauffage central.


Les travaux d'isolation sur du long terme Pour bien isoler son logement, il existe des solutions efficaces à long terme.


  • Remplacez les fenêtres en privilégiant le double vitrage

  • Remplacez les vieux isolants humides ou tassés au bas des murs car c'est l'air emprisonné dans les matériaux qui a un pouvoir isolant !

  • Sur un sol en rez-de-chaussée, posez une sous-couche isolante sous le revêtement choisi (sol PVC, vinyle, moquette, parquet stratifié). Vous évitez ainsi d'avoir un sol froid en hiver. Si votre rez-de-chaussée est situé au dessus d’un vide sanitaire, garage ou d’une cave accessible, isolez plutôt le plafond du sous-sol !

  • Fermez les foyers des cheminées : ils équivalent à une fenêtre ouverte en permanence ! Installer un insert permet de préserver la chaleur et de faire d’énormes économies tout en renforçant la sécurité dans votre logement.

  • Modifiez l'installation électrique pour éviter de faire des trous dans l'isolant en posant des prises de courant.

Isolation thermique par l'extérieur (ITE) ou isolation thermique par l'intérieur ?

  • L' ITE est de loin la solution la plus efficace. Elle s'impose, en construction ou en rénovation. Elle répond parfaitement aux exigences d'une réglementation thermique de plus en plus sévère. De plus, l'ITE couvre aussi bien les sols que les murs et le toit.

  • L'isolation thermique par l'intérieur est moins performante que l'ITE car elle crée des ponts thermiques. Choisissez cette technique d'isolation seulement si l'isolation par l'extérieur est impossible dans votre maison.



Les travaux d'isolation sur du long terme Pour bien isoler son logement, il existe des solutions efficaces à long terme.


  • Remplacez les fenêtres en privilégiant le double vitrage

  • Remplacez les vieux isolants humides ou tassés au bas des murs car c'est l'air emprisonné dans les matériaux qui a un pouvoir isolant !

  • Sur un sol en rez-de-chaussée, posez une sous-couche isolante sous le revêtement choisi (sol PVC, vinyle, moquette, parquet stratifié). Vous évitez ainsi d'avoir un sol froid en hiver. Si votre rez-de-chaussée est situé au dessus d’un vide sanitaire, garage ou d’une cave accessible, isolez plutôt le plafond du sous-sol !

  • Fermez les foyers des cheminées : ils équivalent à une fenêtre ouverte en permanence ! Installer un insert permet de préserver la chaleur et de faire d’énormes économies tout en renforçant la sécurité dans votre logement.

  • Modifiez l'installation électrique pour éviter de faire des trous dans l'isolant en posant des prises de courant.

Isolation thermique par l'extérieur (ITE) ou isolation thermique par l'intérieur ?

  • L' ITE est de loin la solution la plus efficace. Elle s'impose, en construction ou en rénovation. Elle répond parfaitement aux exigences d'une réglementation thermique de plus en plus sévère. De plus, l'ITE couvre aussi bien les sols que les murs et le toit.

  • L'isolation thermique par l'intérieur est moins performante que l'ITE car elle crée des ponts thermiques. Choisissez cette technique d'isolation seulement si l'isolation par l'extérieur est impossible dans votre maison.


Comment financer ses travaux d’isolation thermique ?

MaPrimeRénov’ Le gouvernement a mis en place MaPrimeRénov’ en 2020, ce dispositif remplace définitivement l’ancien crédit d’impôt pour la transition énergétique depuis le 1er janvier 2021. MaPrimeRénov’ est une aide forfaitaire pour les travaux de rénovation énergétique, le montant de l’aide dépend des revenus du ménage ainsi que du type de travaux envisagés. Pour bénéficier de MaPrimeRénov’, il est indispensable de faire une demande sur www.maprimerenov.gouv.fr avant de commencer les travaux. Une fois la demande acceptée, les travaux peuvent débuter. La prime vous sera versée dans les semaines qui suivent la fin des travaux. Pour vous faciliter la tâche, nous nous occupons des démarches administratives pour faire avancer votre dossier MaPrimeRénov’ et proposons également de déduire les aides directement sur votre facture ! Moins de paperasses pour vous et pas d’avance de frais. Pour plus d’informations RDV ici ou en magasin. MaPrimeRénov’ est cumulable avec les certificats d’économies d’énergie (ou prime énergie). Pour isoler votre maison à moindre coût il existe également des offres “aides déduites” comme l’isolation des combles perdus à partir d’1€ ou l’isolation des sols par le sous-sol à partir de 15€ par m².


15 vues0 commentaire